Rechercher
  • assurance terrain

Comment économiser l'eau au jardin ?

10 solutions faciles à mettre en oeuvre pour lutter contre la raréfaction de l'eau !



Voici quelques astuces simples et rapides pour optimiser la gestion de l'eau au jardin.

Utiles et efficaces, il suffisait d'y penser !


1. Les oyas : ces pots en terre diffusent l'eau en quantité nécessaire et suffisante grâce à sa porosité.

2. Le paillage : il consiste à recouvrir le sol d'herbe, de paille ou encore d'épines de pins.

Cette technique permet de protéger le sol du soleil, permet de garder l'humidité plus longtemps et permet de réaliser une économie d'eau jusqu'à 50¨%.

3. L'arrosage : le matin ou le soir afin d'éviter l'évaporation importante lors des heures chaudes de la journée.

4. Les plantes locales : il sera plus facile de cultiver des plantes endémiques . Déja adaptées au climat et au sol de votre région, elles seront moins consommatrices en eau que des plantes provenant d'autres zones.

5. L'ombre : en créant des zones d'ombre pour les plantations les plus fragiles, l'arrosage en journée pourra être éviter ( cagette retournée, canis, plantation des semis en arrière de plantes grimpantes ...)

6. Les légumes : choisir des plantations peu consommatrices en eau permettra également de faire des économies d'eau.

7. Les butes : elles permettent le maintien de l'humidité autour du système racinaire des plantations.

8. Les plantations peu gourmandes en eau : les melons, les oignons, les pois, les haricots, les betteraves, les carottes ou encore la sauge à titre d'exemple.

9. Le désherbage : il évite l'absorption de l'eau par les herbes ou plantes parasites,

vos plantations pourront ainsi absorber une quantité d'eau plus importante.

10. Les rétenteurs d'eau : encore peu utilisés, ces petits cristaux sont capables de stocker 500 fois leur poids initial en eau. Il suffit de les mélanger à la terre avant la plantation.

La plante va ainsi puiser l'eau qui lui est nécessaire. Cette technique permet une économie d'eau pouvant aller jusqu'à 75 % et à minima de 50 %, un chiffre non négligeable.


Vous souhaitez assurer votre jardin ?


5 vues0 commentaire