top of page
  • assurance terrain

Exemple de jardin permaculturel

Dernière mise à jour : il y a 15 heures



Il est à noter qu'un jardin permaculturel se compose de plusieurs zones, plus ou moins éloignées du lieu de vie en fonction de la surface du terrain.

Les différentes zones ont pour but de faciliter l'utilisation du jardin permaculturel

et d'optimiser ainsi son utilisation.


Voici un exemple de jardin permaculturel pour un petit potager :


Zone 1 : le balcon ou la terrasse est utilisé pour les herbes aromatiques et les légumes à haute densité de culture tels que les radis, les épinards et les salades.


Zone 2 : le jardin potager est comme son nom l'indique réservé aux légumes de saison tels que les tomates, les poivrons, les courgettes et les concombres. Les plantes compagnes comme les oignons et les poireaux sont également plantés pour repousser les insectes nuisibles.


Zone 3 : un coin est consacré aux légumineuses comme les pois et les fèves qui fixent l'azote de l'air dans le sol et améliorent la qualité des sols pour les autres plantes.


Zone 4 : un coin est réservé aux plantes mellifères comme les lavandes et les fleurs sauvages pour attirer les abeilles et les papillons et favoriser la pollinisation des autres plantes.


Zone 5 : une partie du terrain est consacré aux plantes couvre-sol comme les trèfles pour protéger les sols et retenir l'eau en été.


Zone 6 : un coin est consacré aux plantes récupératrices pour récupérer les éléments nutritifs des sols.


Zone 0 : une zone est consacrée au compost pour recycler les déchets organiques et améliorer la qualité des sols.


Il est important de noter que cet exemple est adaptable en fonction des conditions climatiques, de la taille de l'espace disponible et des objectifs de culture. Il est donc important de s'informer et de tester différentes combinaisons pour trouver celles qui fonctionnent le mieux dans son jardin.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page